Technologie

L’importance de la transformation digitale des entreprises

Alors qu’en ce début 2019, le Président Emmanuel Macron impulse la numérisation dans le secteur public, cette problématique de la digitalisation explose dans les esprits de tous. Le secteur privé a aussi beaucoup a gagné en insufflant la transformation digitale des entreprises. Les bénéfices d’adhérer à la dématérialisation sont nombreux, tout en permettant de conforter la performance des PME. Il n’en reste pas moins que pour qu’une telle démarche fonctionne parfaitement, il importe de respecter 3 règles d’or centrales.

 

1) Trouver les bonnes personnes pour mener la transformation digitale des entreprises

Au cœur des enjeux de toute démarche structurante pour une société se situe l’humain. Une stratégie de digitalisation nécessite la prise en compte du facteur humain avec la mise en œuvre d’un accompagnement du changement.

La transformation digitale des entreprises est ainsi une affaire de mentalités à faire évoluer et de pratiques à modifier et optimiser. Pour les amener à intégrer de nouveaux outils digitaux, un accompagnement doit être défini et mené auprès de l’ensemble des collaborateurs de la société.

Aussi un tel projet doit faire l’objet d’une attention particulière quant à l’équipe chargée de le déployer en interne. Pour adhérer à la dématérialisation, des personnes compétentes doivent être nommées au côté des salariés. Elles doivent disposer de compétences précises et d’une expérience avérée en matière de conduite du changement.

Il est fondamental que cette digitalisation de l’entreprise ne soit pas imposée d’en haut. Elle ne doit pas être vécue comme une nouvelle norme dictée par des dirigeants loin des réalités de terrain. Elle représente un réel processus, complexe et lent, qu’il convient d’accompagner pour en faire une réussite.

En effet, la transformation digitale des entreprises pour être actée, pleine et comprise de tous doit intégrer cette part d’humain indispensable. Les nouveaux outils technologiques pour être acceptés et utilisés doivent être introduits et expliqués auprès de tous. Cela permet de réellement transformer les pratiques en profondeur, loin d’une approche uniquement cosmétique et superficielle.

 

2) Investir dans un outil digital d’avenir permettant la croissance des PME

Lorsque le projet de digitalisation est acté, il importe de chercher une solution numérique qui soit en mesure d’aider et d’accompagner la croissance de la PME. L’outil doit être adapté à la société à l’instant, et doit pouvoir être toujours en symbiose avec les besoins de l’entreprise dans les années suivantes.

En effet, il est important d’avoir conscience de l’utilisation actuelle du logiciel, mais aussi d’avoir une perspective d’avenir. Autrement dit, adhérer à la dématérialisation nécessite de s’interroger sur les besoins actuels et futurs pour disposer du bon outil.

La transformation digitale des entreprises est un processus qui permet d’améliorer l’efficacité des équipes et leur performance, offrant une nouvelle dynamique de création de richesse. Il faut donc anticiper une accélération de la croissance de la société.

Cette évolution favorable de la PME est susceptible d’augmenter la récurrence des usages actuels de l’outil et de créer des besoins nouveaux. Autant que possible, il est nécessaire de faire un exercice de projection pour être sûr de disposer du bon outil le plus longtemps possible.

Par ailleurs, une bonne solution de la transformation digitale des entreprises est capable de s’adapter aux évolutions de l’organisme, mais surtout aux innovations technologiques à venir. Prenez garde de ne retenir que les meilleurs outils du marché, qui investissent grandement en matière de recherche & développement afin d’être en permanence accompagné d’un logiciel à jour.

En effet, le domaine de l’informatique est sans cesse poussé par des technologiques novatrices. Il faut donc s’assurer que votre société puisse en bénéficier. Un logiciel informatique figé dans le marbre sera très vite obsolète et inutilisable. Un bon logiciel s’adapte en permanence aux nouvelles technologies, comme aux évolutions des cyber-menaces.

De plus, il faut bien avoir en tête qu’un outil digital d’avenir est en mesure de s’adapter aux besoins de la clientèle. Il est ultra intéressant de choisir un prestataire de solution disposant d’une relation avec ses clients permettant de faire remonter les besoins du terrain pour faire évoluer l’outil. Les feedbacks de la clientèle, s’ils sont correctement pris en compte, sont une source de richesse absolue pour un vendeur de logiciel qui souhaite offrir le meilleur à ses clients.

Enfin, les réglementations ont aussi un impact puissant sur les solutions logicielles. Il faut donc veiller à ce que l’outil retenu dispose de toutes les certifications et les mises aux normes légales adéquates. De cette façon, vous pouvez vous reposer les yeux fermés sur votre prestataire sans vous soucier des nouvelles lois.

DILIGENT GOVERNANCE CLOUD

Découvrez ici les outils que la plupart des membres du conseil d’administration, ainsi que les cadres et les dirigeants responsables de la gouvernance utilisent pour améliorer leur gouvernance d’entreprise et sécuriser les données confidentiels. Si vous voulez une présentation personnalisée, demandez une démonstration ici.

3) Tenir compte du cyber-risque avant d’adhérer à la dématérialisation

Les pirates informatiques sont sans cesse aux aguets, à la recherche en permanence d’une faille dans un système informatique en vue d’y pénétrer. Dès le début d’un processus de digitalisation, il faut tenir compte du cyber-risque. La transformation digitale des entreprises doit se faire dans un souci de sécurité maximale.

Identifiés par les bons professionnels compétents, les risques de cyber-attaques doivent être compris au sein de l’entreprise et des mesures de protection prises. Aucune faille dans le système informatique ne doit être laissée sans surveillance. Largement impliqué dans le projet, le responsable informatique de l’entreprise doit veiller à accompagner cette démarche des meilleures mesures de protection du système informatique.

De plus, cette menace constante et conséquente sur les PME doit faire l’objet d’une sensibilisation et de formations des personnels et dirigeants. Parce que les cyber-attaques ciblent largement les erreurs humaines, il faut que tous les acteurs de l’entreprise puissent agir collectivement pour la sécurité de l’entreprise. Ils doivent comprendre l’importance de leur rôle en la matière.

Les meilleurs usages sécuritaires doivent être expliqués et transmis aux collaborateurs dans le cadre de la transformation digitale des entreprises. Un guide de bonnes pratiques peut être édité à condition qu’il ne reste pas au fond des tiroirs.

Au centre des nouveaux enjeux des PME, la transformation digitale des entreprises est un processus complexe qui nécessite un accompagnement professionnel. Une démarche de conduite du changement doit être entreprise afin d’aider à modifier les pratiques et les usages de l’ensemble des collaborateurs.

LIVRE BLANC

La meilleure façon d’assister le conseil d’administration et chacun de ses membres comme l’organisation tout entière est d’utiliser une technologie de gouvernance aux nombreuses fonctionnalités ou applications parfaitement intégrées qui fonctionnent en synergie. Si vous êtes secrétaire de conseil, découvrez comment piloter la transformation numérique de la salle de conseil dans notre livre blanc.

BLOGS À NE PAS MANQUER