Sécurité

Comment améliorer la sécurité informatique de l’entreprise en 2019?

Le système informatique est devenu l’élément central et capital du fonctionnement des entreprises. Il sert pour tous les collaborateurs à stocker leurs informations, à échanger, à faciliter leurs tâches quotidiennes, … Ainsi, l’informatique d’une société foisonne de données à protéger pour qu’elles ne tombent pas entre de mauvaises mains. Or les cyber-menaces se sont multipliées ces dernières années. C’est pourquoi la sécurité informatique de l’entreprise est l’une des problématiques majeures qui préoccupe les dirigeants. Quels risques pour les sociétés ? Comment s’en prémunir ?

Sécurité informatique de l’entreprise : pourquoi est-ce si important ?

Un système informatique défaillant peut être source de pertes de données considérables et de dégâts financiers d’importance. Sans dispositif performant de sécurité informatique de l’entreprise, les risques encourus sont non négligeables. Il est vrai que la sécurité informatique en entreprise peut être compromise de multiples façons.

Les pirates informatiques cherchent sans cesse à pénétrer les systèmes informatiques des sociétés. Elles n’en sont pas toujours conscientes, sans dispositif d’alerte efficace. Un piratage informatique peut conduire à perturber durablement un système informatique, à la perte d’informations confidentielles ou encore à de l’espionnage.

Les connexions internet apportent aussi un grand nombre de dangers concernant la sécurité informatique de l’entreprise. Il faut compter sur les virus informatiques et les logiciels malveillants (malwares, chevaux de Troie, …). Il est nécessaire de s’assurer de la parfaite mise en sécurité des programmes informatiques utilisés. Les emails sont aussi des vecteurs de risques très importants. Le rançonnage (rançongiciels) est un phénomène en expansion qui menace tout type d’entreprises, y compris les plus modestes, et pouvant conduire jusqu’au dépôt de bilan.

De plus en plus de collaborateurs disposent de multiples appareils électroniques pour travailler (ordinateur de bureau, PC portable, tablette, smartphone, …), augmentant ainsi les risques au niveau de la sécurité informatique de l’entreprise. Des appareils électroniques stockant des informations sensibles peuvent être perdus ou dérobés et perturber grandement la sécurité informatique en entreprise.

Une mauvaise manipulation peut également entraîner une perte de data. Qui n’a jamais perdu de documents de cette façon ? Une erreur est si vite arrivée. Généralement bénigne, elle peut néanmoins dans certains cas causer des dommages majeurs dans l’entreprise.

Tous les risques évoqués impactent la sécurité informatique de l’entreprise. Des dispositions doivent être impérativement prises à 360° afin de garantir la protection du système informatique de chaque société. La sûreté des datas est un enjeu d’importance au sein des entreprises. Conscients des risques, les pouvoirs publics ont d’ailleurs mis en place un site internet dédié à la cyber-malveillance. Il informe notamment des bonnes pratiques que les PME doivent mettre en œuvre.

Quelles sont les clés de la sécurité informatique en entreprise ?

Pour bien commencer 2019, nous vous dévoilons 5 clés primordiales pour la sécurisation du système informatique de votre entreprise.

1. Définir la politique de sécurité informatique de l’entreprise

Pour travailler sereinement, les collaborateurs d’une entreprise doivent pouvoir s’appuyer sur des éléments consistants garantissant la sécurité de leurs données. Aussi, il convient que, dans chaque société, des guidelines soient formalisées pour orienter au mieux les pratiques de chacun. Sur la base d’un audit, il appartient à la direction informatique ou à un prestataire externe de rédiger la politique de sécurité informatique en entreprise. Elle va déterminer les secteurs à protéger, les moyens à mettre en œuvre, les procédures à initier et définir les responsabilités. Elle doit intégrer l’ensemble du parc informatique, les différents sites du groupe, l’interne et l’externe, l’ensemble du personnel ainsi que les dirigeants et administrateurs.

2. Contrôler tous les points d’accès au système informatique de l’entreprise

Il est important que chaque point d’accès au réseau informatique de la société soit sous contrôle. Qu’il s’agisse de connexions internet, de bornes wi-fi, d’appareils électroniques (ordinateur, tablette, smartphone) ou autres, votre entreprise doit avoir recensé et protégé tous ces points de vulnérabilité. Elle doit chercher à en limiter le nombre pour privilégier une approche hyper-sécuritaire. Concernant les terminaux, il faut être en mesure d’en bloquer l’accès à distance et d’en effacer le contenu, en cas de perte ou de vol. Ces contrôles d’accès sont d’autant plus cruciaux pour la sécurité informatique de l’entreprise qu’ils sont des voies de pénétration privilégiées par les pirates.

3. Disposer des bons outils informatiques

La sécurité informatique en entreprise exige une démarche globale inscrite dans la durée. Elle doit inclure de se doter d’un parc informatique performant et sûr. Si chaque collaborateur dispose de matériels différents, cela va énormément complexifier la politique sécuritaire. Aussi il faut uniformiser autant que possible le matériel, les systèmes d’exploitation, les logiciels, les paramètres de sécurité, les protections (anti-virus, pare-feu, filtres internet, …). Certains postes informatiques au contenu très sensible peuvent être coupés de toute connexion internet. Il est également important de limiter et de contrôler l’utilisation des solutions cloud qui peuvent présenter des risques. Le choix de logiciels hyper-sécurisés, comme Diligent Boards, est alors à privilégier.

Découvrez ici les outils que la plupart des membres du conseil d’administration, ainsi que les cadres et les dirigeants responsables de la gouvernance utilisent pour améliorer leur gouvernance d’entreprise et sécuriser les données confidentiels. 

4. Former le personnel de votre entreprise en sécurité informatique

Pour garantir la sécurité informatique de l’entreprise, il est essentiel d’intégrer le facteur humain. Il faut former le personnel à la sécurité du système d’information et aux cyber-menaces ainsi que le responsabiliser. Pour y parvenir, il est ultra important de s’assurer d’avoir les meilleurs outils, à la fois au niveau de leur protection et de leur appropriation par les employés. Les salariés de votre entreprise doivent se conformer aux meilleures pratiques sécuritaires et ne pas chercher à contourner les usages. En matière de formation, les sociétés doivent aussi penser à leurs dirigeants et administrateurs qui possèdent un grand nombre d’informations sensibles.

5. Être prêt à réagir à toute éventualité

Une fois votre dispositif sécuritaire en place, il faut veiller à le surveiller en permanence pour être paré face à toute cyber-menace. Pour y arriver, faites en sorte d’assurer une mise à jour régulière de tous vos outils et logiciels. En effet, les cyber-pirates innovent en permanence, ce qui oblige les entreprises à se mettre constamment à la page. Veillez aussi à sauvegarder régulièrement l’ensemble des informations. Vous devez avoir déterminé un process en cas d’attaque pour être parfaitement réactif. De plus, il faut disposer des outils pour repousser les attaques informatiques et mettre en place plusieurs niveaux d’écrans sécuritaires.

Découvrez dans notre rapport les risques liés aux messageries électroniques et autres outils de communication, ainsi que des avantages associés aux systèmes sécurisés pour conseils d’administration.

BLOGS À NE PAS MANQUER