Gouvernance

La raison d’être en entreprise, vecteur de bonne gouvernance au sein des entreprises françaises

La raison d’être en entreprise est la grande innovation de la Loi PACTE (Plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises) depuis le début 2019. Nombre de sociétés françaises se sont emparées de cette nouvelle chance d’affirmer l’identité de leur entreprise. Il faut dire que ses avantages sont marquants. Quels sont les 3 principales raisons qui motivent l’adoption d’une raison d’être ?

 

1.     La raison d’être en entreprise agit comme une boussole

 

Pour l’ensemble de l’entreprise, exprimer sa raison d’être est une façon d’indiquer un cap, une direction, telle une boussole. Impulsée par le conseil d’administration ou le conseil de surveillance, la réflexion et l’élaboration de cette expression phare représente un acte engageant fort pour toute la société. Elle permet de repenser la stratégie, de l’aligner à des enjeux de durabilité et d’impliquer les différentes parties prenantes dans l’exercice.

C’est un moyen pour indiquer les choix stratégiques de votre organisme et de mieux cerner ses opportunités et menaces. Il s’agit d’un projet à même de dynamiser une réflexion collective de toute la structure sur le long terme. Ainsi, elle représente une véritable clé de voûte à un projet stratégique.

En outre, la raison d’être en entreprise permet de remotiver les équipes de votre société en donnant un cap précis et unique à tous. À travers l’utilité sociale qu’elle dévoile, elle est un vecteur de sens profond et, de ce fait, contribue à mobiliser tous les salariés et parties prenantes qui se retrouvent à œuvrer au quotidien dans une direction précise et connue. Le travail des collaborateurs bénéficie de cette raison d’être, car elle donne une véritable vision d’avenir.

Les entreprises disposent alors d’une perspective de long terme qui leur confère davantage de durabilité et consolide leur ADN. De cette manière, elles apparaissent davantage protéiformes, intégrant les dimensions économiques, sociales, environnementales… La raison d’être en entreprise est aussi un moyen pour commencer à s’intéresser au sujet de la RSE (Responsabilité sociétale des entreprises) en offrant une valeur durable à l’entreprise.

Enfin, prendre le temps d’établir cette expression-clé permet à une société de travailler à sa mise en cohérence globale. Elle va pouvoir réorienter ses actions et ses activités pour tenter d’atteindre les objectifs ainsi nouvellement définis. C’est pourquoi sa pertinence est fondamentale. Une juste formulation va permettre de veiller à son adéquation avec la stratégie de la firme.

 

2.     Elle permet de réaffirmer l’expertise de l’entreprise

 

Par ailleurs, la raison d’être en entreprise est une façon de réaffirmer l’expertise d’une société. Souvent, elle va reprendre le cœur de l’activité de l’entreprise et ainsi permettre d’exprimer à nouveau au monde extérieur la compétence première qu’elle développe.

Cette ambition d’intérêt général que les dirigeants de l’entreprise souhaitent poursuivre place, le plus souvent, leur expertise en son centre. Ainsi, leur cœur de métier est clairement défini et circonscrit dans la raison d’être en entreprise permettant de le remettre dans son action quotidienne.

Sans faire fi des questions de profit, cet exercice de formulation permet à chaque structure de se poser la question de ses objectifs dans une perspective plus large. Sortant de ce carcan financier court-termiste, il intègre des préoccupations d’intérêt général qui sont en lien avec les missions de la société. Pour finir, la prise en compte d’intérêts sociaux et environnementaux modifie la façon dont la société va mettre en avant son ADN et donc son expertise.

Avec la bonne formulation, elle devient le socle des décisions stratégiques de toute l’entreprise redéfinissant du même coup ses ambitions véritables. Sa consistance et sa pertinence sont des manières d’affirmer la position de la société dans son marché. C’est pourquoi il est important qu’elle repose sur les actifs stratégiques que la structure possède.

La raison d’être en entreprise est un outil stratégique efficace améliorant la gouvernance si elle repose sur les compétences intrinsèques de l’entreprise. Elle doit représenter un but atteignable au regard des moyens concrets dont dispose la structure et non pas une vue irréaliste et idéaliste.

 

Connaissez-vous la gouvernance moderne ?

Une gouvernance moderne est une gouvernance génératrice de valeur, qui agit au service de la performance de l’entreprise. Elle permet aux administrateurs et spécialistes de la gouvernance de bénéficier d’outils adaptés, souvent digitaux, pour prendre de bonnes décisions en temps réel. En savoir plus sur la gouvernance moderne.

 

3.     La raison d’être en entreprise permet un plus grand engagement des employés… et des investisseurs

 

Enfin, déterminer sa raison d’être permet de se donner une mission d’intérêt général et de fournir une base solide à ses décisions stratégiques, ce qui est mobilisateur pour les salariés et les investisseurs. Ce projet va permettre de conférer aux employés une nouvelle considération de leurs attentes, propre à les dynamiser dans leur rôle.

Dans le cadre de leur implication à sa formulation, les équipes d’une société se retrouvent aussi impliquées à décrire la mission d’intérêt général de leur groupe, à penser son ADN et à définir son but ultime. De cette façon, ils participent à un projet collectif stimulant qui est un levier d’efficacité et de productivité sur le long terme. La raison d’être en entreprise est également une excellente manière de booster le sentiment d’appartenance.

Les sujets de RSE sont de plus en plus fréquents et au cœur des discussions. En les intégrant dans la stratégie de l’entreprise et au plus haut niveau, un signal positif de stratégie de long terme est envoyé au marché. De cette manière, l’attractivité de l’entreprise va augmenter et sa stratégie devient plus visible. Par voie de conséquence, la société gagne de l’intérêt du point de vue des investisseurs qui sont de plus en plus attentifs aux enjeux écologiques et sociaux.

Par sa vertu de clarification de leur projet stratégique, la raison d’être en entreprise est un excellent levier pour intéresser de nouveaux investisseurs. En montrant que la société cherche à répondre à des enjeux de réchauffement climatique, de maintien de la biodiversité ou encore de lutte contre les inégalités, elle va faire la démonstration de ses valeurs profondes.

Grâce à cette nouvelle inscription dans les statuts, l’entreprise gagne en lisibilité. Les investisseurs potentiels ont ainsi accès à une information primordiale sur la société qui tient à la fois de son orientation stratégique la plus fondamentale et de son expertise la plus capitale. À travers cette « simple » expression de quelques mots, il peut ainsi mieux comprendre ce qui anime, mobilise et dirige l’organisme tout entier.

Les investisseurs ont, de cette façon, la connaissance d’une donnée vitale qui va les rassurer. Ils vont savoir de façon claire et immuable (ou presque), ce qui va justifier les décisions stratégiques d’avenir et les actions quotidiennes. Par sa visée de long terme, la raison d’être témoigne du cap durable que prend la firme, celui qui va la guider durant de nombreuses décennies.

 

Par son inscription dans les statuts de la société, la raison d’être en entreprise démontre du bouleversement qu’elle représente. Agissant comme une boussole guidant les décisions stratégiques de la structure, elle oriente l’entreprise à long terme. Elle va l’inciter à se recentrer sur son cœur de métier pour réaffirmer son expertise. Par sa portée inédite, elle mobilise toutes les parties prenantes, des salariés aux investisseurs.

 

Gouvernance d’entreprise et gouvernance d’Etat : même combat ?

Découvrez ou redécouvrez cet article rédigé par Vivianne de Beaufort, professeure au Département Droit et Environnement de l’Entreprise et Directrice du Centre Européen de Droit et d’Economie, qui effectue un parallèle entre les besoin de la gouvernance d’entreprise et d’Etat. Découvrir l’article.

BLOGS À NE PAS MANQUER