Gouvernance

4 rôles que les DSI doivent endosser pour mettre en place une gouvernance numérique

Avec la digitalisation de notre monde contemporain et de notre économie en particulier, le rôle des DSI (Directions des systèmes informatiques) doit profondément muter. Cette radicale transformation devient un enjeu stratégique de toute société. Lors d’une cyber-attaque, l’entreprise tiendra pour responsable le département informatique et ses dirigeants, qui sont en charge de la vérification des niveaux de sécurité. Aussi, il est important que ce dernier soit impliqué pour mettre en place une gouvernance numérique du conseil d’administration de la société. Pour y parvenir au mieux, la direction informatique doit assumer 4 rôles centraux.

 

1/ Changer la vision de la DSI dans l’entreprise pour mettre en place une gouvernance numérique du conseil d’administration

 

La DSI n’est plus un centre de coûts, mais bien un centre d’activités. Elle constitue un acteur central dans les sociétés de notre monde actuel en plein bouleversement digital. Elle doit impérativement être mobilisée et intervenir pour mettre en place une gouvernance numérique du conseil d’administration dans chaque entreprise. De cette façon, elle devient un partenaire indispensable de tout projet de digitalisation.

La DSI collabore de façon rapprochée avec les équipes de direction de la société tant le numérique est devenu un outil stratégique de la vie quotidienne de l’entreprise. Son expertise en cyber-sécurité, en système de gouvernance d’information sécurisé, en big data ou encore en hacking en fait une direction de premier plan au sein de l’organisation. Les responsables SI sont aujourd’hui garants de la pérennité de l’entreprise à travers la sécurité les données informatiques de la société.

Aussi, pour mettre en place une gouvernance numérique du conseil, la DSI doit apporter sa maîtrise des systèmes d’information en garantissant une infrastructure et des processus IT robustes, efficaces et optimisés. Tout en intégrant les contraintes de budget et de performance, elle va proposer la mise en place d’un dispositif sécurisé de digitalisation du conseil d’administration.

Pour parvenir à ce changement de mentalité au sein des responsables SI, les analystes de Gartner, Richard Hunter et Sanil Solanki, listent plusieurs conseils. Ils suggèrent que les équipes de l’informatique adaptent leurs discussions avec les autres directions de façon à toujours orienter vers la concrétisation d’un résultat au bénéfice de la société. Elles doivent mettre l’accent sur les performances permises par le matériel informatique, trop souvent uniquement perçu comme un coût.

La DSI doit pouvoir exprimer sa contribution aux résultats stratégiques de l’entreprise à travers son implication dans un portefeuille de projets informatiques, en particulier avec le directeur financier. Enfin, la DSI doit insister sur sa contribution aux résultats opérationnels dans ses relations avec le reste de la société afin de s’affirmer comme une direction d’importance.

 

La digitalisation par l’exemple

Comment réduire le cyber risque tout en améliorant l’efficacité des réunions du conseil ? Découvrez l’ensemble de nos astuces dans notre livre blanc.

 

2/ Faire les bons choix de projets pour digitaliser la gouvernance de la société

 

La DSI doit endosser le rôle de conseiller pour aider la direction de l’entreprise à trouver les bons projets pour mettre en place une gouvernance numérique du conseil d’administration. En tant qu’experte en technologies, elle doit se montrer proactive dans l’identification du besoin par toutes les parties prenantes.

Connaissant parfaitement les technologies existantes, la direction informatique doit chercher à comprendre les besoins des équipes de gouvernance pour proposer les bonnes solutions digitales. Elle doit à la fois se montrer à l’écoute et aller au-devant des collaborateurs. En identifiant le plus précisément possible les usages nécessaires, elle saura d’autant mieux proposer les meilleurs outils.

Les responsables SI doivent prendre en charge les aspects les plus techniques, les conceptions complexes, telles que l’architecture IT pour offrir les meilleurs matériels, logiciels et applications. Ils doivent parallèlement se montrer pédagogue pour faciliter les bons usages des technologies mises en œuvre au sein du conseil d’administration de l’entreprise. La DSI doit faciliter la compréhension des sujets techniques pour que les équipes métiers se concentrent sur ce qui est important pour eux.

La direction informatique, pour contribuer à mettre en place une gouvernance numérique au sein du conseil d’administration de sa société, doit savoir promouvoir les outils agiles qui vont accroître l’efficacité et la performance des équipes. Elle doit chercher à intégrer la complexité de certaines missions avec la mise en place de solutions numériques apportant une augmentation de la productivité et de la rentabilité. La DSI doit chercher à mettre des technologiques adéquates au service des objectifs stratégiques de la société.

 

3/ Auditer et améliorer les systèmes pour mettre en place une gouvernance numérique dans le conseil d’administration de l’entreprise

 

Le rôle de la DSI est aussi d’accompagner dans le temps cette digitalisation du conseil d’administration pour en maximiser les bénéfices à long terme pour la société. Telle un catalyseur, elle doit gérer un processus complexe d’accompagnement du changement dans les différentes équipes. Aussi, elle doit prendre en charge une mission relationnelle de soutien et de transmission auprès des personnels et administrateurs de la société. Ces derniers doivent être en mesure de parfaitement maîtriser et utiliser les outils technologiques proposés.

Mettre en place une gouvernance numérique du conseil nécessite à la fois de chercher à optimiser l’utilisation faite des outils déjà existants et à améliorer la mise en œuvre de solutions informatiques utiles et fiables. La réelle utilisation et la véritable performance de chaque outil numérique doivent être optimisées pour garantir le meilleur retour sur investissement possible. Aussi, les équipes informatiques doivent auditer les solutions régulièrement pour en vérifier la parfaite adéquation par rapport aux besoins de gouvernance de l’entreprise.

La direction informatique doit piloter avec pragmatisme et performance une transformation digitale opérationnelle du conseil d’administration de la société. Loin d’être dotée d’une pure mission de fournisseur de technologies, la DSI est impliquée dans l’opérationnalité d’une digitalisation et sa nécessaire performance.

 

4/ Soutenir la stratégie globale de l’entreprise dans le cadre d’une transformation digitale du conseil d’administration

 

Le quatrième nouveau rôle de la DSI moderne consiste à relier les projets concernant la transformation digitale du conseil d’administration aux stratégies globales de la société. Ainsi, dans le cadre d’un projet de mise en place d’une gouvernance numérique, elle va replacer chaque investissement informatique dans la perspective des résultats opérationnels qu’il va générer. De cette façon, le responsable informatique devient un gestionnaire de portefeuille de solutions technologiques qu’il doit chercher à mettre en avant.

Pour valoriser la performance financière des investissements technologiques, le DSI travaille en partenariat avec le DAF. Ainsi, il va lui être possible de relier chaque investissement digital pour le conseil d’administration à un résultat ou à un gain opérationnel au profit de la stratégie d’entreprise.

Pour y parvenir, il est nécessaire que les équipes informatiques développent une vision à long terme du parc informatique de la société, des besoins des collaborateurs et de leurs évolutions à venir. Elles doivent être capables d’anticiper les investissements au regard de changements dans la stratégie d’entreprise, les pratiques professionnelles, la réglementation…

 

Pour conclure, le rôle de la DSI subit une mutation déterminante dans les sociétés. Pour mettre en place une gouvernance numérique du conseil d’administration, il est nécessaire de changer la vision de la direction informatique dans l’entreprise. Elle se positionne en tant que conseiller, identifie et présélectionne les bons projets. Les responsables informatiques doivent davantage auditer et améliorer les systèmes en place dans la perspective de soutenir la stratégie globale de l’entreprise.

 

Découvrez pourquoi et comment porter un projet de digitalisation du conseil dans votre entreprise avec notre webinaire. Accéder au replay.

BLOGS À NE PAS MANQUER