Meilleures pratiques

3 questions à poser à votre fournisseur de logiciel pour le conseil d’administration

Lorsque vous cherchez à mettre en place un logiciel pour le conseil d’administration, il est utile d’analyser les offres des différents prestataires. Pour bien savoir lequel retenir pour votre organisation, une étude approfondie des propositions de ces fournisseurs est très pertinente. Sachez en particulier les interroger sur 3 aspects cruciaux de leur solution technologique avant de faire votre choix.

 

1. Quels sont les investissements en R&D que vous réalisez pour votre logiciel du conseil d’administration ?

 

Les portails digitaux de gouvernance ont pour but de simplifier la vie des décideurs, mais surtout d’apporter une couche supplémentaire de protection à vos données les plus sensibles. Le montant des investissements en recherche et développement (R&D) fournit une information intéressante pour connaître le niveau d’intérêt du fournisseur à sécuriser son logiciel pour le conseil d’administration et à faire évoluer son outil en fonction de vos besoins et des évolutions du marché.

En effet, un prestataire qui cherche à améliorer constamment son produit aura un investissement en R&D important. Il pourra ainsi vous offrir constamment un outil à la pointe de la technologie. À l’inverse, s’il délaisse ce poste de dépense, la solution proposée risque de stagner et donc d’être vite obsolète, notamment en matière de sécurité.

Plus professionnels et organisés qu’auparavant, les hackers doivent faire l’objet d’une attention particulière de la part de toutes les sociétés, et principalement celles proposant des outils informatiques. Les attaques des pirates sont de plus en plus sophistiquées, il est donc nécessaire que l’investissement en R&D des prestataires de solutions technologiques soit conséquent.

Il faut en permanence être en mesure de contrer les attaques de ces cyber-criminels. Or, les techniques évoluent constamment. De ce fait, il importe d’être toujours à la page des nouvelles innovations des hackers pour que la plateforme pour le conseil d’administration soit protégée.

En matière de hacking, l’évolution est tellement rapide qu’une simple mise à jour retardée par votre prestataire de logiciel pour le conseil d’administration peut vous conduire à la catastrophe. Aussi, veillez à ce que son investissement en R&D soit non seulement financier, mais aussi organisationnel avec une équipe solide et investie composée de personnels impliqués et compétents.

 

Diligent est un des éditeurs de logiciel de gouvernance digitale qui investit le plus dans la R&D

Diligent investit plusieurs dizaines de millions d’euros chaque année en recherche et développement pour rendre notre solution toujours plus sécurisée, intuitive, et pour développer de nouvelles fonctionnalités qui viendront enrichir et simplifier le travail de tous les membres et secrétaires du conseil. Pour en savoir plus, planifiez une démonstration.

 

2. Quel accompagnement votre société propose-t-elle ?

 

L’adoption du logiciel pour le conseil d’administration est le critère principal de réussite du projet. Pour cela, le produit doit offrir un avantage évident (gain de temps, d’argent, en sécurité…), mais également être facile d’utilisation.

Dans tous les cas, et surtout pour des utilisateurs exigeants, tels que les administrateurs, il faut aider à la prise en main du portail numérique. C’est pour cela qu’il convient que votre prestataire offre un accompagnement dédié. Celui-ci doit être défini professionnellement et formalisé pour une plus grande efficacité.

Pour les administrateurs et les membres de la direction de l’entreprise, il est utile de proposer un accompagnement et une formation régulière, individuelle et personnalisée. C’est la voie d’excellence pour favoriser l’adoption massive de la solution technologique choisie. De cette manière, chacun va pouvoir être initié à l’outil quelles que soient sa maîtrise et sa familiarité avec les nouvelles technologies.

Il est fondamental que cet accompagnement soit mis en place pour que votre investissement dans le logiciel pour le conseil d’administration ne soit pas un échec. Imaginez que l’outil que vous avez acheté ne soit pas utilisé par les membres du conseil d’administration. Vous auriez alors perdu une somme conséquente, en plus du temps nécessaire à sa sélection et à son déploiement. Vous seriez bloqué avec un portail digital utilisé par quelques-uns et des documents papier à transmettre à d’autres. Cette situation serait alors bien plus complexe avec vraisemblablement un niveau d’insatisfaction important de tous.

C’est pourquoi il est si essentiel de ne pas sous-estimer la phase d’adoption du logiciel pour le conseil d’administration. Sans elle, vous risquez de ne pas convaincre les administrateurs. Or, ce sont eux qui feront le succès ou l’échec de votre démarche de digitalisation.

Aussi, la transformation des habitudes des membres du conseil d’administration doit faire partie de la stratégie de mise en place de la plateforme digitale. Chaque administrateur doit être convaincu des bienfaits de l’outil et accompagné vers sa bonne prise en main. Il faut aider à modifier les habitudes, convaincre les plus réticents et les réfractaires ainsi que donner des clés utiles pour utiliser la solution technologique. Chez Diligent, le service client, la gestion de votre compte et les formations sont disponibles à la carte, sans frais additionnels et dans 7 langues différentes.

 

3. Quelles sont vos références clients ?

 

Pour savoir si le logiciel pour le conseil d’administration va convenir à votre entreprise, il est utile de connaître les références clients des prestataires que vous consultez.

En étudiant les clients du prestataire de solutions digitales, vous verrez s’il a l’habitude des entreprises telles que la vôtre et des challenges que vous pourrez rencontrer.

Il est préférable que le logiciel pour le conseil d’administration proposé soit déjà adopté par des structures proches de la vôtre, en France ou à l’international. Cela représente une certaine garantie de succès, qui doit pouvoir vous rassurer. Vous devriez également être en mesure d’échanger avec des clients existants, qui ne seront pas réticents à vous vanter les avantages d’une telle solution s’ils en sont satisfaits.

En effet, un prestataire qui évolue dans votre secteur d’activité grâce à plusieurs clients ayant un métier comparable au vôtre est un bon indicateur. Cela prouve qu’il connaît votre mode de fonctionnement, vos problématiques et vos défis. Il a une expérience de clients ayant des exigences telles que les vôtres. Cela est propice à faciliter les relations et accélérer les processus pour une plus grande efficacité.

 

Avec plus de 17.000 clients et 650.000 utilisateurs, Diligent est leader mondial des solutions de gouvernance digitale. Nos politiques de sécurité sont adaptables à votre organisation et à votre secteur d’activité. Notre logiciel pour le conseil d’administration a été pensé par et pour les conseils d’administration et bénéficie d’un accompagnement premium qui a fait la preuve de son efficacité.

 

Calculez le ROI d’un portail digital pour votre entreprise en 3 clics.

Découvrez noter livre blanc qui vous guide pas à pas dans la construction de votre business case. En quelques clics, découvrez une approximation du temps et de l’argent que vous pourriez économiser en passant au digital. Télécharger gratuitement le livre blanc.

BLOGS À NE PAS MANQUER