Meilleures pratiques

Investissements IT et Budget des DSI : Comment les préserver en période d’incertitude post-covid ?

La crise de la Covid19 pose plus que jamais aux DSI la question de la capacité et de la volonté d’investissements IT de l’entreprise. Classiquement, les DSI devront rationnaliser l’existant, particulièrement les coûts de gestion opérationnelle, pour dégager des marges de manœuvre, conserver les investissements IT nécessaires et sanctuariser les projets stratégiques de digitalisation et de cybersécurité.

 

Comme à chaque crise, le tour de vis est attendu. A l’instar des autres directions de l’entreprise, les DSI contribueront bien sûr à l’effort de guerre. Pour autant, la réalité est plus contrastée.

D’un côté, les DSI de secteurs sinistrés comme le tourisme, le BTP ou l’hôtellerie-restauration ont déjà vu des projets arrêtés ou gelés. D’autres DSI voient leurs investissements IT renforcés en sortie de confinement pour répondre à certains besoins de digitalisation comme l’unification des solutions de travail à distance (digital workplace).  Les failles de sécurité lors du travail à distance et les cyberattaques ont aussi mis en avant l’importance de la cybersécurité à tous les échelons de l’entreprise. Le budget concernant la mise en place de solutions digitales sécurisées de collaboration devrait être renforcé ou, a minima, préservé. De même, les DSI devraient avoir le feu vert pour renforcer leur plan de continuité ou de reprise d’activité tant le maintien en conditions opérationnelles du système d’information paraît vital à toute entreprise depuis la pandémie. Pour une part conséquente des DSI de la communauté Atout DSI interrogés, l’accélération digitale est bien réelle au sortir du confinement et de nouveaux investissements IT sont (re)mis à l’ordre du jour ou anticipés, par exemple pour la digitalisation de la gouvernance.

 

Quoi qu’il en soit, la feuille de route sera revue et les DSI, dans leur ensemble, devront construire leur budget en composant avec cette période d’incertitude. Classiquement, il s’agira à la fois d’optimiser les coûts de fonctionnement pour se donner une bouffée d’oxygène et de doter les projets stratégiques.

 

Quels sont les avantages, économiques et autres, de la digitalisation de la gouvernance ?

Encore peu répandus en France, les portails digitaux de gouvernance se voient l’objet d’un engouement grandissant. Et pour cause : tandis que les secrétaires du conseils gagnent jusqu’à 6x plus de temps avec la digitalisation, les économies d’impression sont estimées en moyenne à 60 000€ pour les clients de Diligent. Vous souhaitez en savoir plus ? Calculez dès aujourd’hui en quelques clics une estimation de vos économies potentielles avec Diligent Boards.

 

Optimiser les coûts de fonctionnement dans les budgets des DSI

 

Le premier volet est connu des directions informatiques. Il s’agit de faire pareil avec moins en passant au peigne fin les différents postes de dépenses.

La période sera propice à la chasse aux licences dormantes, aux contrats redondants et à la rationalisation des actifs. Une revue du parc applicatif pourra permettre de faire des choix décisifs sur des applications obsolètes, faiblement utilisées ou dont les coûts de maintenance et de support deviennent exorbitants rapportés à la valeur qu’elles apportent.

 

En termes de prestations de services, la mutualisation ou massification des contrats IT permettra de diminuer le nombre de prestataires et de jouer sur l’effet d’échelle. Accompagné des achats ou de la direction juridique, le DSI continuera à renégocier les contrats prestataires, notamment en termes de durée d’engagement.

 

En matière d’optimisation des infrastructures, la « cloudification » du système d’information est promise à une accélération. Si le recours aux solutions en mode SaaS s’est généralisé, les DSI sont plus rares à avoir sauté le pas du IaaS (Infrastructure as a Service) et du PaaS (Platform as a Service). La containerisation et le mode serverless permettront d’aller plus dans l’abstraction. Plus de serveurs à acheter, configurer, administrer, la DSI délèguera ces tâches à ses cloud providers. Après le cloud privé puis le cloud hybride, le multicloud gagnera probablement du terrain.

 

Concentrer les investissements IT sur les projets à forte valeur

 

Si cette priorité parait une évidence, elle l’est beaucoup moins dans le champ opérationnel quand il s’agit d’aligner autour d’une même perception de la valeur l’ensemble des métiers de l’entreprise. Or, en phase d’incertitude, cette vision commune de la valeur des projets IT, très ROIste, devra être la colonne vertébrale de toute décision concernant le portefeuille de projets et les investissements IT. L’effort de pédagogie des DSI pour collaborer avec les métiers dans cette réflexion devra donc être poursuivi, avec toute la transparence requise sur les coûts de projets et de gestion courante des applicatifs.

 

Pour engager cette transformation de la lecture des projets, les DSI pourront capitaliser sur leurs réussites durant le confinement pour être entendu par la direction générale.

Car la transformation numérique s’accéléra dans le monde d’après. Il n’y a aucun doute. Durant le confinement, les applications mobiles, les site institutionnels ou d’e-commerce ont souvent été le seul point de contact entre une entreprise et ses clients. Un des chantiers prioritaires du DSI sera d’améliorer ces plateformes digitales, de poursuivre la dématérialisation et l’automatisation des processus notamment grâce à l’intelligence artificielle et évidemment de doter chaque collaborateur des outils de travail digitaux qui correspondent à son besoin spécifique.

N’oublions pas que comme le soulignaient Michael E. Raynor and Mumtaz Ahmed (The Three Rules: How Exceptional Companies Think), les entreprises qui surperforment à moyen et long terme sont celles qui placent l’augmentation des revenus avant la réduction des coûts, dans une recherche constante du « Mieux faire » avant le « faire moins cher ». C’est le bon moment pour associer administrateurs, ComEx et DSI dans une réflexion sur les priorités de la digitalisation et de la cybersécurité.

 

Comment impulser la digitalisation de la gouvernance quand on est DSI ?

Découvrez, dans le livre blanc co-écrit avec Atout DSI, des conseils d’expert et astuces de pairs pour faire de votre projet de digitalisation de la gouvernance une réussite. Télécharger gratuitement le livre blanc.

BLOGS À NE PAS MANQUER