Gouvernance

Comment déceler les événements déclencheurs pour une meilleure gestion de crise en entreprise ?

Bien que nous sortions progressivement d’une crise sans précédent, nombreux sont les experts qui craignent l’arrivée d’une deuxième vague de contamination. La gestion de crise en entreprise et tout particulièrement la détection de signaux faibles devient alors indispensable pour garder une maîtrise des risques qui pèsent sur votre entreprise. Il est crucial de tout faire pour éviter un nouvel arrêt de votre activité, voir un scandale médiatique qui causeront tous les deux des pertes financières. Pour optimiser la gestion de crise, l’anticipation est la clé. Comment identifier les événements qui précèdent l’apparition d’une crise ?

 

1. Élaborez un plan de gestion de crise en entreprise avec des scénarios

 

Avant toute chose, soyez préparé ! Il est nécessaire que vous définissiez un plan de gestion de crise. Cette anticipation de l’apparition d’événements impactant votre entreprise va vous permettre d’en limiter les effets, d’en circonscrire les retombées et d’en sortir plus rapidement. C’est aussi une phase indispensable pour permettre autant que faire se peut de maintenir l’activité de votre organisme ou du moins de pouvoir la relancer rapidement.

Pour initier un plan de gestion de crise en entreprise, il faut identifier différents types de risques auxquels votre société est soumise. Selon votre activité, votre implantation ou votre exposition médiatique, ils sont différents. Il peut s’agir, par exemple :

  • des cyberattaques,
  • des pandémies,
  • de la crise de réputation,
  • de la succession du Président-directeur général,
  • des OPA (Offres publiques d’achat)
  • des catastrophes naturelles,
  • du terrorisme,
  • de l’instabilité politique,
  • des guerres,
  • etc.

Cependant, tous ces risques ne vous concernent pas. Certains représentent des probabilités d’occurrence extrêmement faibles. Par exemple, si l’ensemble de votre chaîne de production est en France, les risques politiques n’ont pas besoin d’être scénarisés. À l’inverse, si votre activité dépend complètement de l’approvisionnement en matières premières dans un État identifié par le gouvernement français comme instable, il vous faut créer un scénario dédié.

Pour vos scénarios, il vous faut déterminer différentes intensités de risques. Cela vous permettra de déployer un plan dimensionné au regard de l’importance des événements. De cette façon, votre réponse sera non seulement adaptée, mais également proportionnée.

En fonction de ces différents scénarios identifiés, vous allez décrire des plans de gestion de crise dans l’entreprise. Il vous faut définir les mesures à mettre en œuvre le plus tôt possible. Ces dernières doivent intégrer tous les aspects, à savoir :

  • de communication,
  • stratégiques,
  • humains
  • sociaux,
  • techniques,
  • légaux
  • etc.

Vous devez avoir défini les personnes concernées et impliqués dans les différents scénarios de crise ainsi que leurs missions et rôles respectifs pour une bonne gestion des risques. Une cellule de crise sécurisée, équipée et rapidement opérationnelle doit aussi être anticipée dans votre programmation.

 

Les outils de communication en temps de crise

Découvrez tous nos conseils pour une bonne communication en temps de crise dans notre livre blanc disponible gratuitement ici.

 

2. Identifiez et surveillez les éléments déclencheurs selon les scénarios

 

Pour chacun de vos scénarios de crise, il vous faut décrire les éléments déclencheurs. Quels sont les signes annonciateurs ? Quels sont les événements précurseurs ? Quels sont les signaux faibles de l’imminence d’une crise ? En déterminant ces facteurs, vous allez pouvoir plus facilement organiser l’anticipation et donc la gestion de crise de l’entreprise.

Le plus souvent, les crises arrivent progressivement suite à un enchainement de facteurs. Des indications, aussi appelés « signaux faibles » peuvent être décelées et vous mettre la puce à l’oreille. Il peut s’agir de simples aléas sans gravité qui n’auront pas davantage de répercussions. Toutefois, il est possible qu’il s’agisse des prémisses d’une grave crise. Aussi, il importe de les recenser précisément.

Une fois les éléments déclencheurs cernés, vos équipes doivent déployer une méthodologie de surveillance. Il est essentiel de les observer afin de pouvoir savoir quelle importance vont prendre les événements. Il est évident qu’une crise tuée dans l’œuf est toujours à préférer à un fiasco médiatique s’éternisant sur de nombreux mois.

Pour une bonne gestion de crise en entreprise, il est important néanmoins de ne pas tomber dans la paranoïa profonde et de savoir jauger à leur juste mesure les événements dès leur survenue. Pour vous aider, la technologie offre bien des atouts. Elle permet d’analyser une plus grande source de données, mais également à mettre en avant des informations plus rapidement et simplement.

Les outils, comme Diligent Governance Intel, permettent de suivre ces indicateurs avec précision. Intégré au Governance cloud, Diligent Governance Intel vous offre de nombreuses possibilités pour surveiller et cataloguer les actualités relatives à votre entreprise, ses concurrents, le secteur d’activité et les sujets qui vous intéressent. Dès lors, vous disposez d’un outil de veille pour identifier les dernières tendances et ainsi les risques naissants.

 

3. Partagez ces pratiques de gestion de crise en entreprise avec l’ensemble des parties prenantes

 

Pour parfaire votre gestion de crise d’entreprise, il est utile de prévoir un partage des scénarios de risques et des facteurs déclencheurs de ces derniers. Les administrateurs, votre équipe de direction et de management de crise sont les plus indiqués pour cette étape indispensable.

L’objectif est alors de faire en sorte que chacun se sente impliqué et en confiance avec le plan de gestion de crise. Il est utile de compter sur les bonnes personnes pour repérer les signaux faibles.

Pour y parvenir, des actions d’information et de transformation des mentalités sont à initier. Le management de crise est encore une discipline peu connue dans les entreprises et qui requiert un investissement en accompagnement du changement. La crise sanitaire du coronavirus Covid-19 va sans doute permettre une meilleure prise de conscience de chacun de la nécessité d’anticiper les risques.

Il convient de préparer efficacement les parties prenantes à déceler les facteurs déclencheurs. C’est une mission d’autant plus fondamentale pour les entreprises qui n’ont pas l’habitude de gérer des périodes dégradées. Il est capital de veiller à ce que les acteurs principaux de cette gestion de crise en entreprise restent sur le qui-vive en permanence. Il faut éviter toute insouciance comme les excès de confiance. Une culture du risque est à initier dans chaque société, sans trop de prudence ni de repli.

 

Pour mieux anticiper une gestion de crise en entreprise, le repérage des facteurs déclencheurs est une clé indispensable pour vos équipes. Il leur importe d’adopter les bons comportements pour savoir les déceler et ainsi prévenir tous risques menaçant votre société. C’est de cette manière que pourra être lancée dans les meilleures conditions qui soient le plan de management de crise adoptant les bonnes mesures pour garantir l’avenir de votre société.

 

Découvrez Diligent Governance Intel

L’outil de suivi des signaux faibles et de réputation de votre entreprise. Pour demander une démonstration gratuite, cliquez ici.

BLOGS À NE PAS MANQUER