Gouvernance

Quelles sont les connaissances et expériences les plus précieuses pour devenir membre du conseil d’administration d’une société ?

Nommé par les actionnaires, le membre du conseil d’administration exerce une mission d’importance pour la société en votant des décisions impactantes pour son avenir. Avec professionnalisme et responsabilité, il conçoit la politique globale de l’entreprise qu’il représente. Aussi, savoir trouver les bons profils pour faire vivre la gouvernance de l’entreprise et optimiser les orientations stratégiques de la société est fondamental. Dans le cadre de la recherche d’un administrateur, indépendant en particulier, certains profils se dégagent plus spécifiquement.

 

1) L’esprit stratégique du membre du conseil d’administration idéal

Le rôle du conseil portant sur la stratégie globale de la société, il est très pertinent qu’il se dote d’administrateurs stratèges. Lorsque l’on recherche un administrateur indépendant notamment, il est nécessaire qu’ils puissent avoir une réflexion stratégique permettant de maximiser la création de valeur de la société.

Le membre du conseil d’administration doit avoir en perspective les objectifs à moyen et long terme de l’entreprise pour éclairer ses décisions. Il doit aussi avoir une certaine hauteur de vue pour bien comprendre les tenants et aboutissants des résolutions qu’il vote.

Pour ce faire, il est très intéressant pour un conseil de se doter d’un membre avec une importante connaissance de l’entreprise, de ses métiers de son secteur d’activité et de ses marchés. Cela permet au membre du conseil d’administration d’avoir une vision stratégique de la société. Aussi le fait qu’il ait précédemment exercé des fonctions dirigeantes dans des sociétés est important.

 

2) L’expérience de la finance et de l’audit pour éviter les risques

En matière de compétences sectorielles, la plus demandée est sans doute la maîtrise de la finance. Il est en effet important que le membre du conseil d’administration maîtrise les sujets financiers et de l’audit qui sont régulièrement au cœur des enjeux des résolutions du conseil.

Pour nombre d’entreprises, les marchés financiers sont d’une importance stratégique pour leur expansion. Ainsi un expert du domaine au sein du conseil d’administration est un bénéfice idéal.

Les sociétés de nos jours sont soumises à des risques importants pouvant porter sur leurs finances. Aussi, un profil d’administrateur compétent en la matière assurera une limitation de préjudices potentiels.

 

3) La connaissance des lois et de la gouvernance d’entreprise pour assurer la conformité

Lors de la recherche d’un administrateur indépendant ou non, la société peut également choisir de bénéficier d’un expert du droit (des sociétés, en particulier) et des règles de gouvernance. Les compétences juridiques sont très appréciées au sein des conseils.

Cela permet de s’assurer que les préalables légaux sont bien respectés et que les décisions du conseil sont parfaitement intégrées dans leur globalité. Garantir la conformité légale des délibérations est primordial.

Bénéficier des apports d’un professionnel du droit est un gage de confiance et de sécurité. Un membre du conseil d’administration avec un tel profil représente alors une réelle plus-value pour l’entreprise.

 

4) L’ouverture internationale lorsque l’on recherche un administrateur indépendant

Parce que nombre de sociétés ont un rayonnement qui dépasse les frontières nationales, intégrer un membre du conseil d’administration maîtrisant le contexte international est idéal. Il est en effet indispensable de pouvoir raisonner de façon mondiale pour comprendre les intérêts globaux de l’entreprise.

Un bon administrateur doit pouvoir analyser le positionnement de la société sur les marchés à l’international. Il faut qu’il ait une vue d’ensemble de la concurrence mondiale, des spécificités réglementaires et des éventuelles problématiques étatiques.

Pour cette raison, certains conseils dont les sociétés sont très présentes à l’international vont chercher à intégrer des administrateurs étrangers. Ils sont d’ailleurs de plus en plus nombreux. Les profils binationaux, cosmopolites et polyglottes sont aussi très intéressants de ce point de vue.

 

5) L’expérience antérieure dans d’autres conseils d’administration pour plus de professionnalisme

Un administrateur qui a déjà exercé un mandat est précieux. Il dispose déjà d’une expérience du fonctionnement d’un conseil d’administration. Il n’y a donc pas besoin de le former sur cette partie là et son intégration est alors bien plus rapide.

Il est rare de voir un membre du conseil d’administration sans aucune expérience dans des postes à responsabilités ou dans des conseils. Généralement, il aura passé par une carrière dans des fonctions dirigeantes, avant d’exercer un premier mandat d’administrateur.

Il n’est pas du tout exceptionnel de voir un membre du conseil dans plusieurs entreprises. Surtout s’il en a les caractéristiques, il va être très convoité lorsque la société recherche un administrateur indépendant. C’est pourquoi disposer d’un mandat d’administrateur représente un premier pas vers d’autres. Néanmoins le cumul de mandat ne doit pas être excessif pour permettre à l’administrateur de se consacrer suffisamment à chaque société.

 

6) Les autres profils intéressant de membre du conseil d’administration

Pour terminer ce portrait-robot de l’administrateur idéal, il est possible d’ajouter qu’il doit être doté d’une large culture générale. Il doit être un parfait communiquant, diplomate et habile. Il doit être en mesure de véhiculer une image positive de la société en toute circonstance. La personnalité de l’administrateur est ainsi décisive pour cette fonction élective.

Il faut aussi que le membre du conseil d’administration se rende disponible pour l’exercice de sa mission. Cela peut nécessiter des déplacements comme des horaires décalés. Il doit être engagé et assidu pour exercer correctement ses missions.

Bien qu’aucun diplôme ne soit requis, une large part des administrateurs est issue des grandes écoles de commerce ou d’ingénieurs.

 

Toutes ces connaissances et expériences ne peuvent évidemment caractériser chaque membre du conseil d’administration. Mais il est nécessaire que toutes ces compétences diverses puissent se retrouver dans un conseil dans son ensemble. Un bon conseil est éclectique et complémentaire pour plus de performance. Chaque administrateur doit alors apporter au conseil une véritable valeur ajoutée singulière.

LIVRE BLANC

Découvrez sur notre livre blanc quatre fondements majeurs qui paraissent au cœur de la bonne gouvernance d’entreprise. Téléchargez le livre blanc ici !

BLOGS À NE PAS MANQUER