Meilleures pratiques

3 étapes pour choisir les membres du premier conseil d’administration de votre société privée

La constitution du premier conseil d’administration d’une société privée représente l’un de ses plus gros défis. Un conseil d’administration engagé et efficace peut apporter une énorme valeur ajoutée, constituer un atout concurrentiel et faire prospérer une entreprise. Mais comment choisir les membres du conseil d’administration et créer une équipe qualifiée de membres externes et que devez-vous en attendre ? Nous avons décomposé le processus en trois étapes cruciales pour choisir les membres du conseil d’administration.

Connaître vos besoins avant de commencer à choisir les membres du conseil d’administration

Avant de commencer à recruter les membres du conseil d’administration, privilégiez trois critères clés :

  • Variété
  • Diversité
  • Expertise

Un rapport de Deloitte sur la gouvernance des sociétés privées a mis en évidence qu’un « avantage clé d’avoir des membres du conseil indépendants résidait dans la diversité et la variété de leurs points de vue ». De nombreuses sociétés privées recrutent des candidats de diverses industries à la fois pour élargir l’horizon du conseil, mais aussi pour identifier plus facilement les opportunités de développement. Recherchez des personnes dotées d’une expérience dans les fusions, les acquisitions, le marketing et les ventes, la finance et la législation. Mais en recherchant les bons candidats, prêtez également attention aux mauvais.

Bien qu’il soit tentant de chercher des candidats qui répondent à vos attentes actuelles, pensez aux besoins de la société dans les années à venir. Julie Garland McLellan, auteure et spécialiste de la gouvernance des entreprises, a déclaré dans la revue Entrepreneur que les entreprises doivent se munir d’une « boule de cristal ». Elle observe que même si vous évoluez dans une petite structure actuellement, les membres du conseil doivent être préparés à gouverner la société que vous souhaitez devenir. Pensez à long terme et planifiez à l’avance pour choisir les membres du conseil d’administration qui pourront grandir avec votre entreprise.

La fréquence de renouvellement du mandat d’administrateur devient l’affaire de davantage de monde. Des efforts importants sont mis en œuvre dans les entreprises, par les dirigeants, les actionnaires et les administrateurs eux-mêmes pour porter cette ambition. Découvrez-en plus ici !

Donner et recevoir

Une fois votre stratégie de recrutement est en place, il est temps de faire connaissance avec vos candidats. Décelez les éventuels conflits d’intérêts, mesurez leur compatibilité avec votre société, trouvez ce que chaque membre potentiel a à gagner par sa présence à votre conseil d’administration et demandez-leur ce qu’ils espèrent en retirer.

Comprendre la motivation de vos candidats vous permettra de préciser le niveau auquel vous aurez à définir leurs attentes ; un must quand il s’agit de recruter les membres du conseil d’administration fonctionnels. L’équipe dédiée au placement au sein du conseil et à la gouvernance de Robin Hood Foundation (organisation sans but lucratif) conseille aux sociétés de créer un prospectus consacré au conseil d’administration pour « faciliter les conversations nécessaires, mais parfois même complexes, sur les engagements financiers et l’investissement en temps. » Participer à un conseil d’administration est une tâche souvent de plusieurs années qui exige énormément de temps, d’énergie et de déplacements. Bien que certains de ces points puissent être atténués par des outils comme un portail pour conseils d’administration qui simplifie les activités liées au conseil, les candidats doivent toujours être conscients de leurs responsabilités et du niveau d’engagement requis.

Deloitte recommande aux entreprises d’évaluer les membres de leur conseil d’administration chaque année « afin de s’assurer qu’ils respectent toujours les attentes », pensez donc à informer vos candidats de cet aspect du poste. Vous devrez également les informer sur votre société en leur procurant des données non publiques comme des objectifs stratégiques, des bilans financiers et des organigrammes. Bien que, des experts ayant contribué à la publication dans Private Company Director affirment qu’il existe peu de précédents sur les informations à fournir et quand, se mettre dans la peau du candidat en se demandant ce que vous aimeriez savoir est le meilleur moyen de commencer le processus.

Immerger votre nouveau conseil dans votre entreprise

Une fois la phase de sélection du processus de recrutement est terminée, il est temps de plonger vos nouveaux membres de conseil au cœur de votre société. Ouvrez les portes comme vous le feriez pour un nouveau membre du personnel afin que les membres du conseil puissent se familiariser avec la culture de la société. La Robin Hood Foundation recommande un « processus de découverte structuré » pour rendre les nouveaux membres du conseil actifs rapidement et souligne l’importance de donner une présentation détaillée de la société en personne. Guider les nouveaux membres du conseil dans le manuel du conseil d’administration constitue également un moyen de les faire passer à la vitesse supérieure tout en développant des valeurs comme la fidélité et la confiance. Le succès de votre conseil d’administration dépend de son engagement envers votre société et l’observation directe du fonctionnement interne de l’entreprise peut renforcer le dévouement d’un membre du conseil.

Découvrez sur notre livre blanc quatre fondements majeurs qui paraissent au coeur de la bonne gouvernance d’entreprise. Téléchargez le livre blanc ici !

BLOGS À NE PAS MANQUER