Le portail Diligent Boardbooks adopté par 20 % des entreprises du FTSE 100

LONDRES, LE 18 JANVIER 2012 — Diligent Board Member Services (www.boardbooks.com), leader mondial sur le marché des logiciels de portail pour conseils d’administration, a annoncé que 20 entreprises du FTSE 100 avaient désormais adopté l’application sur iPad de portail pour conseils développée par Diligent.

Depuis le lancement de la première tablette Apple en 2010, Diligent Boardbooks® a vu un nombre croissant d’entreprises britanniques majeures abandonner leurs encombrants et démodés dossiers papier de conseil d’administration en faveur de tablettes beaucoup plus mobiles. Parmi les utilisateurs actuels de Diligent Boardbooks sur tablette figurent des entreprises du FTSE 100 telles que Standard Life et Kingfisher.

Chez Standard Life plc, la transition vers la technologie Boardbooks permet déjà de générer des dividendes pour les administrateurs. Paul McKenna, le secrétaire général adjoint du groupe, déclare : « Nous avons passé neuf mois à examiner les différents produits du marché. Lorsque l’application Boardbooks pour iPad a été lancée en juin 2011, il nous a paru évident que c’était la meilleure solution ». Et M. McKenna d’ajouter : « Pour être honnête, tous les administrateurs n’étaient pas convaincus au départ, mais en septembre, notre première réunion électronique de conseil s’est extrêmement bien déroulée et depuis, nous n’avons plus jamais publié de dossier papier. Aujourd’hui, nous comptons plus de 90 participants dans 36 conseils d’administration et comités de direction et leur nombre augmente encore. Diligent Boardbooks sur iPad change vraiment la manière dont nous communiquons avec nos administrateurs ».

« L’adoption de Diligent Boardbooks sur iPad est rapide car l’application offre un niveau élevé de sécurité et son interface est intuitive », déclare Simon Small, directeur général pour l’octroi de licences en Europe.

D’après un sondage récent publié par Edis-Bates Associates, une agence indépendante de conseils en gestion d’entreprises, « aujourd’hui, plus de trois quarts des administrateurs accueillent favorablement la distribution et l’utilisation des documents pour conseils d’administration au format électronique ». Jon Edis-Bates, qui dirige l’agence, ajoute : « Remplacer les documents papier par des tablettes lors des réunions du conseil d’administration constitue une véritable révolution culturelle pour les entreprises britanniques cotées en bourse ».